Comment jouer des bols tibétains ?

Selon les bâtons/mâles utilisés, le même bol tibétain peut émettre plusieurs sons. Le côté en bois de la crosse apporte un ton plus élevé, tandis que le côté en daim apporte un ton plus sérieux. De plus, plus les bols tibétain sont gros, plus la tonalité est forte.

Le petit bol stimule et a un impact important sur les pensées et les émotions, tandis que le grand bol apaise et affecte le corps de manière significative.

Bols tibétain: Chants et vibrations !

Le bol tibétain chantera et répandra des vibrations qui entreront en contact avec le corps. Plus le diamètre est grand, plus l’impact est grand.

Les vibrations affectent les chakras et vous rendent heureux. Vous pouvez l’utiliser avec la surface en bois du maillet pour la relaxation et la méditation pour obtenir un son plus élevé, ce qui fait fonctionner le chakra supérieur, ou le côté en daim pour obtenir un son plus fort.

L’intention de jouer au bol est aussi importante que l’énergie du bol. Plus il y a d’amour, de compassion et d’humilité, plus son effet est grand. Par conséquent, n’oubliez pas de manipuler le bol très doucement.

Chaque bol tibétain est unique : lorsque nous chantons, chaque bol produit une note liée aux chakras (Do, Re, Mi, Fa, Sol, La, Si). Les tonalités produites sont similaires, mais présentent des différences, si le bol est tiré avec la surface en bois ou en daim d’un bâton, le ton aigu ou grave l’affectera.

Faire chanter les bols tibétain: Comment ça marche?

Le bol tibétain chantera en fonction du jour, de l’énergie de la personne et de l’endroit où il est placé.

Des bâtons et des mailloches sont utilisés pour faire canter des bols tibétains. Ces outils sont soit entièrement en bois, soit en tissu avec une « tête» ou un « daim». Cependant, différents bâtons et mailloches peuvent être utilisés pour explorer les caractéristiques sonores du bol.

Tenir toujours la mailloche par le bout, c’est-à-dire aussi loin que possible de la tête. Battez un bol sur sa partie supérieure près de l’arête.

L’emplacement du bol tibétain est différent, les plus recommandés sont :

Assis :

asseyez-vous confortablement sur une chaise ou sur un tapis/banc de médiation, placez le bol à côté de vous, chantez et laissez-vous emporter par le son.

Étendue :

Dans cette position, vous avez plusieurs solutions : soit laissez le bol chanter à côté de vous, soit quelqu’un se déplace autour de vous pour faire sonner le bol afin que vous puissiez ressentir la vibration des deux côtés du corps.

Debout :

De cette façon, vous pouvez demander aux gens autour de vous de faire chanter le bol tout en le faisant tourner autour de vous, en le positionnant au-dessus ou en dessous de votre corps en fonction de vos besoins.

Massage sonore dorsal :

Debout ou allongé sur le dos, demandez à la personne de votre choix d’appuyer le bol sur votre dos (mettez les pieds du bol sur votre dos.) et de chanter (commencez par le cou, répétez le principe jusqu’au sacrum.).

L’idée est de le faire chanter une seule fois dans chaque partie du dos, puis d’attendre que le son disparaisse avant de continuer à chanter la partie suivante.

Mettez une serviette-éponge sur le dos de la personne pour faciliter le mouvement du bol tibétain.

Vous pouvez également vous masser le ventre, je vous rappelle que les intestins sont le premier cerveau du corps humain. Pour le massage de la partie avant du corps, nous commencerons par le premier chakra jusqu’à la fin du chakra de la gorge.

(1)